Maman.. #Kosakii

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Maman.. #Kosakii

Message par -Kosakii le Mar 8 Mar - 1:02

Voici une nouvelle qui a vu le jour en cours de SES et Espagnol xDD et oui je ne travaille pas dans ces matières !


Pitié, lisez la vidéo en même temps que vous lirez cette petite intro de ma nouvelle Razz Dites moi ce que vous en pensez et si je continue ou pas ^^ <3


J'étais âgée de 6 ans lorsque j'ai vu ma mère pour la dernière fois, je n'ai pas énormément de souvenirs d'elle mon père m'avait dit qu'elle était malade ce qui avait causé sa mort et jusque là je ne me suis jamais posé de questions, ce n'est pas par manque de curiosité,c'est juste que le peu de souvenirs que j'avais d'elle me convenais.Pour dire la vérité, la seule chose dont je me souviens son ses longs cheveux noir et fin et son sourire lorsqu'elle me regardait.Papa me dit souvent que je lui ressemble, mais nous n'avons aucunes photos d'elle,et, encore une fois je ne trouvais pas cela dérangeant.


Dernière édition par -Kosakii le Jeu 17 Mar - 23:02, édité 2 fois

_________________
avatar
-Kosakii

Messages : 94
Date d'inscription : 15/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maman.. #Kosakii

Message par Karyso le Mar 8 Mar - 1:21

Vite la suite ! Ça se fait pas de laisser saliver les gens avec une intro comme ça D:

_________________
avatar
Karyso

Messages : 189
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 23
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur http://seventh-utopia.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maman.. #Kosakii

Message par hinata1233 le Mar 8 Mar - 8:37

Mamaa j'ai pas pu voir la vidéo tout de suite (je suis en cours xD), je ferais un edit quand je la verrai après *--* je veux la suite !!!

P.S : Alors comme ça on travaille pas en SES et Espagnol o_o
avatar
hinata1233

Messages : 60
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 20
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maman.. #Kosakii

Message par -Kosakii le Mer 9 Mar - 23:49

'-' bah non je travaille pas, et tu parle de moi mais pendant que t'es en cours tu lis mon histoire '-' veut tu goûter a la cave ? Et la suite arrive bientot <3

_________________
avatar
-Kosakii

Messages : 94
Date d'inscription : 15/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Maman >>>>>>>>>>>> Chapitre I

Message par -Kosakii le Mar 15 Mar - 2:35

Chapitre I

Hier soir, je fis un rêve quelque peu troublant papa m'emmené quelque part, mais malgré mes supplices ne voulait pas me dire notre destination, je ne pourrais pas vous dire mon âge mais je pense que j'avais au-delà de 6ans, je pensais qu'il m'emmené à la piscine ou au nouveau parc d'attraction qui avait ouvert dans notre petite ville. Mais j'ai vite changé d'attitude en remarquant son regard anxieux. Quand nous sommes arrivés j'ai été captivé par l'architecture et l'immense bâtisse qui s'élevé devant moi, déjà que j'étais petite pour mon âge mais à ce moment précis je me sentis comme une fourmi...
Nous entrâmes dans le bâtiment, il été magnifique, le hall été constitué d'immenses colonnes en marbre puis il y avait un bureau à la fin de cette majestueuse allée, à ma hauteur été écrit en lettre calligraphiée << Asylum  >> à cette âge je ne pouvais pas savoir ce que cela pouvait dire. Nous nous sommes alors dirigé vers l'ascenseur il était tout aussi magnifique que le hall, mais, je le trouvais aussi étrange ses portes étaient des grilles noires qui semblait être en fer, il y avait un magnifique miroir et des inscriptions en or y était gravée en lisant je me rends compte que c'est du latin.
L'ascenseur continué de monter et je commencé à m’ennuyer...

7,8,9,10 ! le bruit de l'ascenseur retentis, nous étions arrivés à destination. Quand les grilles se sont ouvertes j'étais obnubilée, il donné sur un couloir blanc, le sol lui été en marbre aussi mais des fissures se montrées timidement, nous avons continué à marcher à travers ce long couloir qui me semblait interminable mon père s'arrêta net devant une porte elle avait l'air différente, je sentais que quelque chose n'allait pas ici. Mon père s'agenouilla pour se mettre à ma hauteur et me dis ceci : « Reste près de moi. Ne la fixe pas plus de 5 seconde, et je t'en supplie ne t'approche pas d'elle même si l'envie te prend ! » J'acquiesça, même si je ne savais pas ce qui m’attendais derrière cette porte.

C’était elle, ma mère, elle courra vers moi pour me prendre dans ses bras, j’ai voulu courir aussi mais à ce même moment mon père barra le chemin et je me rappelai ses règles. Je n’ai plus avancé depuis, ma mère eu un mouvement de recul puis essaya tant bien que mal de revenir vers moi mais elle était enchainée, pourquoi l’enchaîner ?!  Puis un homme vêtu de blanc entra, il me fît sortir de la chambre mais j’entendais tout : « votre femme n’est pas folle, nous avons tenté une séance d’électrochocs, la... la machine ... Elle a explosé… et je vous assure que ce n’était pas une défaillance, je le crains Monsieur… que ce soit une force bien supérieure à la science. » Ils revinrent dans le couloir où je m’étais assise, j’entendis ma mère crier « Laisser moi sortir ! » et ce qui me semblait être une autre voix « TU NE POURRA PAS LA PROTÉGER INDÉFINIMENT DE NOUS !! »

Depuis, ce rêve revint constamment, avec à chaque fois, plus de détails, le dernier était assez troublant il était constitué de flash-back et comme par miracle pour ainsi dire je suis tombé sur l’adresse situé près de la grille de l’hôpital « Cane Hill » j’en était sûr, c’était l’adresse de l’hôpital et il voulait que je m’y rende...

_________________
avatar
-Kosakii

Messages : 94
Date d'inscription : 15/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maman.. #Kosakii

Message par AciiD le Mar 15 Mar - 3:20

J'attend la suite avec impatience !

_________________
avatar
AciiD

Messages : 35
Date d'inscription : 14/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maman.. #Kosakii

Message par -Kosakii le Mar 15 Mar - 14:17

Le chapitre 2 est en cours ça devrait pas tarder Razz

_________________
avatar
-Kosakii

Messages : 94
Date d'inscription : 15/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maman.. #Kosakii

Message par Karyso le Mar 15 Mar - 14:17

Je veux trop voir la suite y'a trop de questions qui se posent t'as pas le droit de l'arrêter maintenant D: vite vite !

_________________
avatar
Karyso

Messages : 189
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 23
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur http://seventh-utopia.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maman.. #Kosakii

Message par hinata1233 le Mar 15 Mar - 18:14

Tu devrais faire des scénarios de films d'horreurs *----* parcontre vers la fin je me suis un peu perdu : où voit-elle sa mère ? dans le couloir ou devant la porte que son père interdit d'approcher ? o:
avatar
hinata1233

Messages : 60
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 20
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maman.. #Kosakii

Message par -Kosakii le Mar 15 Mar - 18:22

La porte xD désolé j'aurais du préciser

_________________
avatar
-Kosakii

Messages : 94
Date d'inscription : 15/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maman.. #Kosakii

Message par hinata1233 le Mar 15 Mar - 18:36

t'inquiète pas xD si y'a une chose que je comprends, je te demanderai *--* je veux la suite !!
avatar
hinata1233

Messages : 60
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 20
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Chapitre II

Message par -Kosakii le Jeu 17 Mar - 23:10

Chapitre 2 : L’arrivé.

Je préparai alors quelques affaires et me dirigea vers cette adresse.

Arrivée à destination j’eu un choc ; c’était l’hôpital ! Mais, il semblait abandonné, la grille était rouillée et verrouillée d’une énorme chaîne accompagnée de 3 cadenas. Pourquoi verrouiller avec autant d’obstination un vieil hôpital ? En avançant je posai le pied sur un petit bout de papier « Regarde dans la boîte aux lettres il y’a le trousseau de clef de l’hôpital, avec un passe-partout fais en bon usage… Mary. » Honnêtement, je ne sais pas si ça m’était destiné mais, peu importe peut-être y sont –elles encore ?! BINGO ! Mais je peine à trouver le fameux passe, mais avec acharnement j’entra en ouvra l’énorme grille noire qui s’étendait devant moi et je pénétra dans l’immense domaine, il était constitué d’une énorme allée remplit d’arbres, mais eux aussi n’avait pas l’air entretenus depuis des années. Je levai les yeux et vit l’immense bâtiment, malgré son état pitoyable il était majestueux mais dégagé une aura néfaste qui me donné froid dans le dos. J’avança malgré tout. Arrivé devant le bâtiment, je trouvai encore une note « Avance jusqu’au Hall » je froissa le papier et regarda autour de moi, il y avait de vieilles balançoires, elle bougées à cause du vent mais on aurait pu croire que des enfants s’y balançait encore, plus loin il y avait aussi un vieux tourniquet où il manquait une barre. Je me retournai fasse à l’effrayante bâtisse, je restai choquée la porte était gigantesque elle faisait tout le premier étage, j’enclenchais la porte ; fermée forcément ; je cherchai dans le trousseau de clefs et une sortait du lot, elle avait une forme assez spéciale ont pourrait deviner des lettres dessus, même avec la corrosion c’était lisible « Hope Asylum » drôle de nom me dis-je. Le grincement de l’énorme porte s’étendait dans le long couloir sombre j’y reconnu mon rêve, les colonnes, l’accueil et ... cet ascenseur.

C’était délabré, les colonnes était remplis de fissures et menacé de s’effondrer, l’accueil était poussiéreux et un sombre liquide coulé du plafond, sûrement de l’eau à cause de la corrosion des tuyaux, il y avait un vieux fauteuil, je n’avais pas le choix, je m’asseyais dessus il y avait pleins de dossiers numérotés, et un vieil ordinateur on aurait dit ceux sortis en 1980 et malheureusement il n’était plus en état de fonctionnement , je fouilla alors un peu partout puis un bruit m’interpella comme si quelqu’un marché à ma gauche «  il y’a quelqu’un ? » demandais-je, aucunes réponses, c’était sûrement mon imagination. Je retournai à mes occupations, tiens ? une note, pourtant je suis certaine qu’elle n’était pas là tout à l’heure. « Je savais que tu serais venu là, sûrement pour chercher des preuves, ne t’inquiète pas tu en aura bien assez tôt fait attention à toi c’est dangereux, nous ne sommes pas les seuls ici, si je t’ai remarqué, les autres aussi... Mary »

Bizarre que je trouve des notes comme ça, cette Mary à l’air d’épié la personne à qui cette note est adressé et qu’entent-elle par « les autres aussi ? » s’agit-il du personnel hospitalier ? des patients ? Non non, un patient c’est impossible. Bon voyons ces dossiers...

*Patient 7859 Dan H.Gomez né le 4 mars 1937 – Schizophrénie avancée , Etat : Instable
Le patient avoue avoir des hallucinations depuis peu, il a développé une phobie du noir, en assurant qu’il y’a quelqu’un dans sa chambre le soir quand les infirmières finissent leurs rondes de nuits. Séance d’électrochocs prévu mercredi matin à 10h.Note trouvé dans une latte de son lit : « Je peux la voir elle me suit tous les jours, elle m’empêche de dormir et gratte à ma porte constamment, J’AI PEUR SAUVEZ MOI PITIE ! »

Eh bien, on ne peut pas dire que lui n’était pas interné pour rien… Le reste est illisible…

Patient 7860 : Joanna R.Newman né le 13 décembre 1940 – Troubles de la personnalité borderline, Etat : inquiétant. Comportement inadaptés et enracinés, progression incertaine. Sa personnalité est anormale, l’équilibre de son jugement est erroné, la patiente ne présente plus aucunes émotions depuis son accouchement, elle s’effrite subitement et rentre dans une rage inhumaine lors de la présence de l’enfant.
19 juillet 1960 – la patiente rencontre un sentiment de persécution lié à son état mental, elle dit être suivis par une femme à l’ombre noir et au rire démoniaque qui d’après ses dire garde la porte de la chambre. Tentative de suicide le même jour avant la prise de traitement, c’est une infirmière qui l’a retrouvé dans sa chambre entièrement couverte de sang un couteau de cuisine à la main qu’elle avait dû voler la veille. Nous en avons décidé qu’elle présenté un danger pour son enfant et celui-ci a été mis dans une chambre à l’écart des autres.

Cette histoire me donne froid dans le dos… Je préfère en rester là pour le moment.

J’avoue que je ne voulais pas aller plus loin dans cette hôpital inquiétant, d’ailleurs plus je reste à proximité des dossiers plus je me sens observée, je vais devenir aussi folle que c’est deux là à force.

Je jetai les dossiers sur le bureau et me dirigeai vers la porte de la folie, j’aime bien ce nom pour la porte d’entrée…Quoi ?! Verrouillée ? Comment est-ce possible ?! Les clefs sont... Mais c’est quoi ce bordel ! je les avaient elles étaient dans ma poche !.. Je reculai de frayeur et je trouvai une note. « Reste. » En voyant ce mot j’étais prise d’effrois, toutes ces notes jusqu’à maintenant m’étais destinée…  Je restai 30 bonne minutes assise devant cette porte qui me bloqué le passage vers la liberté, je repris mes esprits, ce n’est qu’une coïncidence ce mot n’est rien.  Je me relevai et décidai alors de poursuivre mon chemin vu que de toute manière je n’avais pas le choix. Je regardai le plafond remplis de peinture magnifique même si elle commencé à se craqueler on pouvait distinguer des visages et des tenues de l’époque de la royauté j’en restai subjugué. Je m’arrêtai devant les escaliers je ne voulais en aucun cas emprunter l’ascenseur… Une marche, deux puis trois … elle cassa sous mon pied heureusement que je n’étais pas haute, et que la rampe tien encore à mon étonnement solidement. Je m’exclamai « Je suppose que je n’ai pas le choix ! N’est-ce pas ? » Euh… Pourquoi je parle comme si quelqu’un m’entendait décidément cette endroit me rend folle. Je me dirigeai vers l’ascenseur, les grilles étaient rouillées et coincée normal il n’as pas dû servir depuis des années, d’ailleurs je ne sais même pas si l’électricité est encore en fonctionnement je remarquai directement une statuette en haut du miroir «  elle n’était pas là dans mon rêve.. » je l’observa, elle dégagé un sentiment de tristesse mais aussi de colère, les émotions me submergeai je ne comprenais pas ce qui m’arrivais.

Remis de cela, je pouvais enfin observer plus attentivement les gravures en or sur le dit miroir, heureusement que j’ai fait du latin quand j’étais au lycée, je ne sais pas pourquoi mais j’ai toujours était attiré par cette langue morte ou pas, et la preuve que je ne l’ai pas fait pour rien : Un ange déchu garde mon entrée. Il hurle en silence pour les âmes perdues. Son chagrin est tel que rien ne peut le soulager. Mes grilles s’ouvriront quand il ne sera plus. Quand ses larmes noires vont couler, la voie s’ouvrira.
Cette phrase me laisse un goût amer en bouche… Je vous avoue que je n’ai pas compris son sens, peut-être parle-t-il des grilles de l’ascenseur ? mais je n’ai pas juste à appuyer sur le bouton ?

Je me mis à rire nerveusement, il monte pas, il ne répond pas à ma commande, je commence à me demander si tout cela n’est pas une mise en scène avec une caméra cachée quelques part.

Rien, bon je n’ai plus qu’à descendre et .. Une note. « Ton trousseau de clefs. Utilise-le, et les larmes coulerons. » Forcément ! Criai-je. Je cherchai alors tout en râlant dans mes dents ladite clé, il y en avait une en forme d’ailes noires autant essayer de toute manière ça ne peut être qu’elle sachant que la serrure n’est pas la même que le passe que j’ai eue plus tôt. J’inséra la clé à l’emplacement du cœur de l’ange dit déchu d’un seul coup j’entendis des pleurs derrière moi et la statue se mit à pleurer, je me retournai, personne. Décidément mon esprit me joue des tours depuis que je suis dans cet asile. D’un seul coup j’entendit un rire, et les grilles rouillées et bloquées se referma d’un seul coup ! J’essaya tant bien que mal de les ouvrir mais impossible.. Et là une voix me parla, Bienvenue à l’asile Hope Asylum, vous allez vous redi..ri..gé.. v…ers… les… Cham..brr… plus de sons. Il fallait qu’il tombe en panne maintenant celui-là ! Je commençais à paniquer fortement, je me m’y dans un coin de l’ascenseur en attendant ma prochaine destination dans ce domaine à la foi magnifique et sordide…



Voilà Voilà ! J'espère que ça vous plaira tout autant que le Premier Chapitre !! I love you  bounce  Et oubliez pas, même si c'est nul ect dites le je vous tuerai pas tout de suite  Wink  I love you #Koko

_________________
avatar
-Kosakii

Messages : 94
Date d'inscription : 15/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maman.. #Kosakii

Message par AciiD le Jeu 17 Mar - 23:23

J'adore !!! j'attend la suite !

_________________
avatar
AciiD

Messages : 35
Date d'inscription : 14/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maman.. #Kosakii

Message par -Kosakii le Jeu 17 Mar - 23:31

*--------* elle devrait pas tarder ! Je la commence demain normalement si tout vas bien ! Very Happy

_________________
avatar
-Kosakii

Messages : 94
Date d'inscription : 15/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maman.. #Kosakii

Message par hinata1233 le Ven 18 Mar - 18:57

Plus long que les autres, t'étais bien inspiré *-----* franchement je pense en ce moment que ça devrait même être un film mais surtout un jeu vidéo où on incarne le personnage, on découvre à travers lui l'histoire et les différentes personnes qui ont dû habité cette asile. Y'aurait des boss, et des monstres qui étaient des humains auquel des scientifiques ont dû faire des expériences *----* je suis bien inspiré là I love you pleins de choses dans ce genre là Very Happy <3
avatar
hinata1233

Messages : 60
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 20
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maman.. #Kosakii

Message par -Kosakii le Ven 18 Mar - 19:15

Mdrrr y'a que un boss et il donnera du fil a retordre aha ! Merci en tout cas c'est mignon que tu pense qu'il pourrait être adapté Razz Peut-être si j'ai le courage je le ferai lire à un éditeur un de ses 4, si je continue l'histoire sans la mettre sur le fofo ^^

_________________
avatar
-Kosakii

Messages : 94
Date d'inscription : 15/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maman.. #Kosakii

Message par hinata1233 le Ven 18 Mar - 20:51

Tu fera éditer "Maman 2" xD on veut lire tous les chapitres du 1 au moins DD:
avatar
hinata1233

Messages : 60
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 20
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maman.. #Kosakii

Message par -Kosakii le Ven 18 Mar - 20:52

Tu veux lire mdrrr parle pas pour les autres miskine si ça se trouve il ms veulent pas xDD

_________________
avatar
-Kosakii

Messages : 94
Date d'inscription : 15/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maman.. #Kosakii

Message par Umineko le Ven 18 Mar - 21:26

C'est pas mal !! Tu gère très bien le suspense je trouve !
avatar
Umineko

Messages : 32
Date d'inscription : 14/02/2016
Age : 20
Localisation : In Moe-land

Voir le profil de l'utilisateur http://baran-chu.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maman.. #Kosakii

Message par -Kosakii le Ven 18 Mar - 21:58

Mercii ! Et pardon pour les fautes de conjugaison T.T

_________________
avatar
-Kosakii

Messages : 94
Date d'inscription : 15/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Chapitre III Emma.

Message par -Kosakii le Dim 20 Mar - 18:13

Chapitre 3 :  Emma

Mes mains cachés mes yeux, j’avais peur, comment un ascenseur au grilles rouillées et bloquées auraient pu se mettre en route comme ça ! Peut-être le mécanisme de la statue ? Si les patients n’avaient pas les clefs ils ne pouvaient emprunter l’ascenseur…

-oui oui ça doit être ça, je m’obligé à croire à mes idioties tout en sachant que ce n’était possible ; vu que dans mon rêve, je me rappelle appuyer sur le bouton de l’étage…
N’y pensons plus ! J’ai déjà assez peur, je ne vais pas me créer une psychose en plus de ça !

Le bruit de l’ascenseur retentit. J’eu un sentiment de soulagement mais quand les grilles se sont ouvertes ce sentiment à laisser place à l’angoisse et l’horreur, le couloir marbré était grisâtre à cause de la poussière, et … des cendres ?! Sûrement des squatteurs qui se croyait dans un camp aucuns respect ceux-là... il manquait certaines portes de chambres ou alors elles étaient complétement défoncées je me demandai comment c’était possible vu que ces portes étaient des portes blindées, il devait pas y avoir que des fous gentils là-dedans, en voyant le sol, je ne voulais vraiment pas avancer je préféré la compagnie de l’ange déchus… Pas que je sois trouillarde, mais les murs étaient noir avec d’étranges traces, des dessins et ... Des traces de mains ? Elles ne paraissaient pas normales, elles étaient longues et il n’y avait que… 4 doigts ?! Bon je vais avancer quand même de toute manière je ne vais pas rester là l’ascenseur peut repartir à tout moment.
J’avançais progressivement, jusqu’à tomber sur un dessin et … encore une note à mon grand désespoir, à croire qu’ils étaient tous romancier ! Je pris le dessin, et mit à lire :


J’eu la chair de poule en lisant la note et en voyant le dessin qu'elle recouvrait, la gamine aussi avait l’air effrayé par cette « Méchante Dame » à en croire ses dires... Mais je ne m’inquiète pas plus que ça en sachant que c’est un dessin d’enfant, car tout le monde le sait les enfants ont énormément d’imagination… N’oublions pas un point, elle était l’une des patientes, d’ailleurs je me demande bien de quoi elle souffrait… Elle s’appelle Emma hein ? Peut-être qu’il y a sa chambre à cet étage. Je me relevai et d’un coup j’eu un frisson et regarda au fond du couloir, je poussai un cri d’effrois lorsque je vis une ombre ayant forme humaine se désarticuler. Je me figeai en espérant que cette créature ne me remarque pas... Bien sûr elle me remarqua… Ce ne serait pas drôle sinon hein ! Pensai-je. Elle hurla un rire démoniaque et se dirigea vers moi, je ne pouvais plus bouger mes jambes et tout mon corps ne voulait plus répondre à mon ordre… Alors je fis la seule chose que j’avais à faire. Je fermai les yeux…  Je la senti se rapprocher de plus en plus de ma position, puis d’un seul coup je la sentais. Elle était exactement à ma droite, elle m’a frôlée, je pouvais en attendre sa respiration, j’ai un dégoût et une peur insoupçonné, puis elle me chuchota « Chut... » Je ne bougeai pas j’arrêta même de respirer. Le couloir n’était pas très large du coup deux personnes pouvait facilement se cogner, mais c’est censé être une ombre elle n’est pas matériel et pourtant… Elle était à présent derrière moi je couru de toute mes forces jusqu’au fond du couloir et entra dans une chambre au hasard, referma la porte derrière moi et me mit assise les genoux repliés sur moi-même contre un mur au fond de la chambre…

-J’ai dû m’assoupir… Où suis-je ? Ah oui c’est vrai, en voyant cette horreur je me suis réfugié ici …

Je regardai à travers la fenêtre brisée, il fait nuit noire mais la lune pleine éclaircit la chambre alors autant en profité pour fouiller un peu. C’est drôle pensais-je, on dirait une chambre d’enfant.

La chambre était pleine de jouets, une vieille maison de poupée qui tombé en lambeaux, ses personnages à qui il manquait soit un bras, soit une tête ou alors on pouvait trouver juste un bras dans la baignoire de la petite maison… Assez lugubre n’est-ce pas ?

Je trébuchai sur quelques chose, j’eu peur en pensant tomber sur un cadavre, c’est vrai que depuis que je suis dans ce bâtiment ma paranoïa a décuplé, je me mis à rire doucement c’était un vieux cheval en bois, il lui manquait les deux pattes avant et il me donné froid dans le dos, il grincé énormément bien sûr c’est à cause de ma chute sinon je me serais déjà enfuit de cette chambre qui ... Est en si bon état ! S’en est presque choquant ! Certes les années sont là mais elle pourrait presque être encore habitable, les murs s’effrités mais ce n’était pas choquant vu l’état général, je regardai un peu la chambre dans sa globalité, il y avait des lettres en bois sur la porte « Emma » … il fallait que je tombe sur cette chambre hein … plein de dessin accompagné ce mur, et aussi quelques partitions de musiques c’était d’une complexité sûrement l’infirmière sur le dessin de la petite qui les avait faits. Je marchai un peu dans la chambre jusqu’à ce que je glissai sur des papiers. Je me mis en tailleur et les ramassèrent. Super ! Encore un dossier m’exclamais-je avec appréhension

Dossier Enft.1
La petite Emma à l’air de se plaire dans sa nouvelle chambre, elle réclame après sa mère mais après que l’infirmière Anna lui expliqua la complexité de sa génitrice, la petite fît preuve d’une compréhension étonnante vu son âge (6ans). Elle n’a rien à faire ici cette gamine, mais nous n’avons pas le choix aucun orphelinat ne voudra cet enfant sachant que sa mère présente des troubles mentaux non bénin. Nous devons la garder ici et vérifié si elle n’a pas les mêmes symptômes que sa mère, nous pensons que les troubles mentaux peuvent être génétique, l’avoir parmi nous nous confirmerons ça.

9 Octobre 1966
Après plusieurs expériences faites, la petite ne présente aucun symptôme commun avec sa mère. Mais, il semblerait qu’elle soit dotée d’une intelligence supérieure à la normale nous avons fait un test et d’après ceux-ci elle aurait un QI de 135 ce qui représente une intelligence largement supérieure à la normale. Mais Emma ne semble pas s’en rendre compte et invente un personnage du nom de « La Dame Méchante » qui lui soufflerai toute les réponses lors des tests. Nous avons aussi remarqué qu’elle semble avoir appris plusieurs langues et joue du piano à la perfection…Mais encore une fois la petite nie tout est soutiens que c’est cette « Dame » qui lui aurait tout appris. Nous lui avons demandé pourquoi la « dame » en question lui apprenais tout ça vu qu’elle est méchante, la petite répond alors par cohérence que c’est une enfant et qu’elle n’a pas le droit de la toucher pour l’instant. Les langues connus d’Emma à notre connaissance sont : Latin, L’anglais, L’italien. En comptant la langue natale nous en avons 4 au compteur et Emma n’a que 6 ans et demi.

10 Décembre 1966
Nous avons laissé couler 2mois après l’affaire de la « Dame » , mais Emma en fait des dessins quelques peu douteux, je pense personnellement que c’est l’asile qui lui fait imaginer tout ça, une petite saine d’esprit avec autant d’imagination pourrait très inventer ce personnage pour ce protéger des patients. Même si nous ne la faisons pas sortir en même temps que eux , leurs bruits eux résonnent. Emma à fait une description brève de la « Dame » en question : Cheveux noir, les yeux rouges, une robe grise foncée, mais avec des tâches rouges dessus, et une jambe cassée. Elle dit en avoir peur de temps en temps car quand elle marche vers elle ou se déplace dans les couloirs le soir elle se désarticule ce qui effraye la petite. Nous avons eu une histoire similaire avec le patient 7859… Peut-être l’a-t-elle entendu un soir lors d’une de ses crises et depuis est-elle choquée ? .. Affaires à suivre.

Emma a vu exactement la chose qui m’a parlé tout à l’heure, elle n’était pas folle, alors ce que j’ai vu est … réel ? Choquée par ce que je viens d’apprendre je me mis à regarder les dessins de plus près… On y voit les expériences faites par les médecins, l’infirmière jouant avec elle et ?... L’infirmière pendu ? avec un petit texte écrit :

La dame m’avait prévenue, elle l’a fait… et personne a part moi ne s’en rend compte, ils diront qu’elle s’est tuée mais moi je sais que Anna n’aurait jamais fait ça, car elle me considéré comme sa fille et voulait m’adopter et me faire sortir de cet endroit… Elle me croyait quand je lui parlais de la Dame car elle aussi l’avait aperçu lors d’une de ses rondes… Je suis condamnée à rester ici maintenant... Parce qu’elle ne veut pas que je m’en aille… Pitié quelqu’un… Croyez-moi.


Voilà ^^ ! Bonne lecture ! #Koko

_________________
avatar
-Kosakii

Messages : 94
Date d'inscription : 15/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maman.. #Kosakii

Message par AciiD le Dim 20 Mar - 18:30

Comme d'hab j'attend la suite ! x)

_________________
avatar
AciiD

Messages : 35
Date d'inscription : 14/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maman.. #Kosakii

Message par -Kosakii le Dim 20 Mar - 18:39

T'en pense rien en attendant ! xD

_________________
avatar
-Kosakii

Messages : 94
Date d'inscription : 15/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maman.. #Kosakii

Message par hinata1233 le Dim 20 Mar - 18:42

L'infirmière s'est pendu ou a été tué par la Dame ? Surprised
avatar
hinata1233

Messages : 60
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 20
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maman.. #Kosakii

Message par -Kosakii le Dim 20 Mar - 18:44

Mdr a ton avis ?! xD Elle à été tuée

_________________
avatar
-Kosakii

Messages : 94
Date d'inscription : 15/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maman.. #Kosakii

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum